Ecole et loisirs face au coronavirus : ce qui se passe chez nos voisins européens

·1 min de lecture

Rentrée demain pour les lycéens italiens. En maintenant ses écoles ouvertes, la France fait figure d'exception, comme la Belgique. A Londres et dans le sud de l'Angleterre, elles sont fermées jusqu'au 18 janvier au moins. Car le ­Premier ministre, Boris ­Johnson, n'exclut pas d'étendre la mesure si l'épidémie continue de flamber. En Allemagne, Angela Merkel l'a déjà décidé, et ce, jusqu'à la fin du mois. Retour au lycée en revanche demain pour les Italiens, les plus jeunes devant encore rester la moitié de leur temps chez eux.

Lire aussi - SONDAGE. Covid-19 : la France ne fait "ni mieux ni moins bien" que les autres, selon une majorité de Français

Les restaurants ouverts en Espagne, Italie, Portugal ou Norvège

Des restos à Oslo, mais pas d'alcool. Comme en France, les restaurants sont fermés en Allemagne, Angleterre, Suisse, Suède… Pour dîner hors de chez soi, il faut aller en Norvège, en Espagne, en ­Italie ou au Portugal. Et encore, en fonction des régions et du niveau épidémique, les heures d'ouverture pouvant être réduites, voire les rideaux baissés le week-end, le soir. A Oslo, la consommation d'alcool y est interdite.

Lire aussi - Au Royaume-Uni, l'épidémie de Covid-19 est hors de contrôle

Un ciné à Porto, un musée à Madrid. Portugais et Espagnols font partie des rares Européens à pouvoir aller au théâtre, au musée ou au cinéma. Les séances ont été cependant avancées dans les zones sous couvre-feu et les jauges sont très réduites. Partout ailleurs, le rideau est tombé dep...


Lire la suite sur LeJDD