École, handicap… Les prétendants LR sortent des sentiers battus

·1 min de lecture
Première à intervenir, Valérie Pécresse a choisi pour sa carte blanche l'éducation où elle a promis de « mettre le paquet » avec « un examen à l'entrée en 6e » et « la fin du collège unique ».
Première à intervenir, Valérie Pécresse a choisi pour sa carte blanche l'éducation où elle a promis de « mettre le paquet » avec « un examen à l'entrée en 6e » et « la fin du collège unique ».

École, handicap, institutions? Les cinq candidats à l?investiture des Républicains (LR) pour la présidentielle sont sortis des thèmes balisés sur le régalien et le pouvoir d?achat pour développer chacun une idée forte, dimanche 21 novembre 2021 en ouverture de leur troisième débat télévisé sur CNews et Europe 1.

Première à intervenir, Valérie Pécresse a choisi pour sa carte blanche l?éducation, où elle a promis de « ?mettre le paquet? » avec « ?un examen à l?entrée en 6e? » et « ?la fin du collège unique? ». « ?La lutte contre le décrochage scolaire sera la grande cause de mon quinquennat? », a-t-elle ajouté, en plaidant pour une école « ?où la transmission des savoirs est sacrée? » et où « ?on enseigne la fierté de l?Histoire, pas la repentance? ».

À LIRE AUSSIMichel Richard ? Primaire LR, vivement la fin !

Michel Barnier, sur les sujets des institutions et de la Ve République, a déploré l'« ?échec? » du chef de l?État et promis d?avoir « ?l?énergie? » nécessaire pour « ?rassembler et faire? », alors que son âge de 70 ans est parfois critiqué. Mais « ?l?énergie n?est pas de l?agitation, pas de l?agressivité, ce n?est pas parler plus fort que les autres? », a-t-il ajouté, au lendemain d?un congrès LR où le contraste a été notable entre son intervention, debout derrière un pupitre, et celle de Xavier Bertrand, arpentant la scène façon stand-up.

Je ferai voter une grande loi sur le handicapXavier Bertrand

Le président des Hauts-de-France a, lui, choisi de parler [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles