Echantillon d'astéroïde : de la "poussière noire" trouvée à l'ouverture de la capsule Osiris-Rex

La capsule d'Osiris-Rex de la Nasa, revenue avec des fragments d'astéroïde, révèle "de la poussière noire et des débris". L'agence spatiale en dira davantage sur ces prélèvements faits sur Bennu le 11 octobre.

La Nasa a commencé à ouvrir la capsule de la mission Osiris-Rex ayant collecté des morceaux d'astéroïde. L'agence spatiale américaine a annoncé mardi 26 septembre 2023 avoir trouvé à l'intérieur "de la poussière noire et des débris", avant même d'atteindre le gros de l'échantillon.

250 grammes de matière sur l'astéroïde Bennu

Sept ans après son décollage, la capsule a atterri dimanche dernier sur Terre, dans le désert américain, au terme d'une manoeuvre à haut risque. La Nasa estime avoir réussi à ramasser en 2020 environ 250 grammes de matière sur l'astéroïde Bennu - soit le plus gros échantillon d'astéroïde jamais collecté.

A l'époque de cette opération, l'agence spatiale s'était rendu compte que le clapet du compartiment de collecte ne parvenait pas à se refermer. Mais la cargaison avait finalement réussi à être sécurisée en étant transférée comme prévu jusque dans la capsule.

Lire aussiLa Nasa s’apprête à récupérer 250 grammes de matière extraterrestre

A cause de cette fuite, les scientifiques s'attendaient toutefois à ce que des résidus soient retrouvés à l'extérieur du compartiment de collecte, dans la boîte où il a été placé. Un premier couvercle a été ouvert mardi, dans une chambre hermétique du Centre spatial Johnson, à Houston, au Texas.

La Nasa promet une conférence de presse pour "dévoiler l'échantillon"

Les équipes de la Nasa ont alors immédiatement "trouvé de la poussière noire et des débris", a annoncé la Nasa, sans dire s'il s'agissait bien de morceaux d'astéroïde. Cette matière va être analysée, et le "minutieux processus de désassemblage" du compartiment de collecte va avoir lieu, "afin d'accéder à l'échantillon principal à l'intérieur" de celui-ci, a écrit l'agence spatiale.

Une conférence de presse est prévue le 11 octobre 2023 pour "dévoiler l'échantillon". L'analyse de la composition de l'astéroïde Bennu doit permettre aux scientifiques de mieux comprendre la formation du système solaire, et comment la Terre est devenue habitable.

Retrouvez cet article sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi