Écarté de "Fort Boyard", Mister Boo attaque la production devant les prud'hommes

Joffray Vasseur
·1 min de lecture
Cyril-André Chassagnon a incarné le personnage de Mister Boo de 2013 à 2019 (Photo: Instagram de Mister Boo)
Cyril-André Chassagnon a incarné le personnage de Mister Boo de 2013 à 2019 (Photo: Instagram de Mister Boo)

TÉLÉVISION - Après avoir effrayé les candidats, Mister Boo règle ses comptes avec “Fort Boyard”. Cyril-André Chassagnon, qui incarnait le personnage tout en muscles de l’émission culte de France 2, a pris la décision d’attaquer devant les prud’hommes la société de production.

Mister Boo avait quitté l’émission en 2020, année où l’épreuve dans laquelle il intervenait avait été supprimée. Peu avant cela, en septembre 2019, l’homme fort du Fort avait été condamné pour vente illégale de stéroïdes à des sportifs. Il avait écopé d’un an de prison avec sursis et de cinq ans de mise à l’épreuve.

Contestant son renvoi ce jeudi devant le conseil des Prud’hommes de Rochefort, Cyril-André Chassagnon réclame à la société de production ALP la somme de 38.000 euros et une requalification de ses CDD en CDI pour son travail dans l’émission, selon le quotidien Sud Ouest.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Il affirme qu’il entraînait son corps toute l’année pour entretenir la musculature voulue pour l’émission, ce qui constituerait un travail effectué en dehors des tournages. Son avocat Me Ludot affirme à Sud Ouest que la production savait qu’il prenait des “stéroïdes anabolisants” compte tenu de sa carrure.

La société de production ALP, par le biais de son avocat, réfute l’accusation et affirme qu’il s’agissait de CDD d’usage, très usités dans l’audiovisuel et sans obligation “de reproposer le rôle l’année suivante”. Le jugement sera rendu le 8 juillet prochain.

À voir également sur Le HuffPost: Cette &eacu...

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.