Ecarté de "Plus belle la vie", le comédien Kjel Bennett porte plainte face aux rumeurs et tacle la production

Il passe à l'action. Absent de "Plus belle la vie" depuis plusieurs mois, le comédien Kjel Bennett a annoncé par l'intermédiaire de son avocat Jérôme Karsenti porter plainte pour diffamation contre "toutes les personnes qui ont participé à répandre (des) rumeurs, fausses, imaginaires et donc diffamatoires". Le jeune homme de 21 ans a publié sur son compte Instagram - dont il a supprimé toutes les anciennes publications - le communiqué du professionnel chargé de défendre ses intérêts avec pour seul commentaire de sa part : "Merci à mes avocats de nous apporter la lumière".

Fin mai, le chroniqueur de "Touche pas à mon poste" Clément Garin, disant se baser sur des sources internes au feuilleton quotidien, avait expliqué sur les réseaux sociaux que Kjel Bennett avait été écarté de "Plus belle la vie" en raison de "comportements inacceptables répétés".

Une accusation que balaie Kjel Bennett, qui conteste "avec la plus grande fermeté tout acte commis à l'encontre de quiconque et qui pourrait revêtir une qualification pénale répréhensible". "L'absence de plainte à son encontre suffit à démontrer le manque de fondement et l'intention de nuire de ceux qui accusent publiquement sans pour autant agir en cohérence avec leur dénonciation", indique son avocat.

"Jalousie et vengeance"

Et Maître Jérôme Karsenti de poursuivre en ces termes : "Ces accusations sont colportées par des journalistes autoproclamés...

Lire la suite


À lire aussi

Coronavirus : Les comédiens de "Plus belle la vie" mobilisés pour des clips de prévention
"Plus belle la vie" : Un comédien placé en garde à vue pour "comportement agressif"
Le comédien Robert Castel ("Les Saintes Chéries", "Plus belle la vie") est mort

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles