Ebola réapparaît en République démocratique du Congo

Julie Kern, Rédactrice scientifique
·2 min de lecture

Un nouveau cas de la maladie Ebola a été détecté en République démocratique du Congo, au début du mois de février. Il s'agit d'une femme habitant à Butembo dans le Nord-Kivu. Elle s'est présentée aux médecins avec des saignements de nez le 25 janvier. Quelques jours plus tard, elle a développé d'autres symptômes comme une fatigue, des douleurs articulaires et gastriques, des difficultés respiratoires et des maux de tête. L'enquête épidémiologique révèle qu'elle a été en contact avec une personne atteinte d'Ebola, son mari serait un survivant de la flambée épidémique précédente. Son sang a été prélevé pour confirmer la présence du virus Ebola.

Le test est revenu positif le 6 février, le virus Ebola a bien été identifié. Malheureusement, la femme est décédée le 4 février, après la détérioration rapide de son état de santé. Elle a été en contact avec 117 personnes, qui font l'objet d'un suivi rapproché. Face à l'apparition d'un nouveau cas de la maladie d'Ebola, les autorité sanitaires de la République démocratique du Congo ont mis en place plusieurs mesures pour identifier les malades et limiter la propagation du virus. Dre Marie Roseline Bélizaire, épidémiologiste de l’OMS, explique, dans la vidéo ci-après, comment les autorités locales se sont coordonnées pour détecter ce nouveau cas et le prendre en charge.

Les explications de Marie Roseline Bélizaire, épidémiologiste de l’OMS spécialiste en médecine communautaire. © Propos recueillis par Cristina Silveiro

Lors de la dernière flambée épidémique de la maladie à Ebola dans le Nord-Kivu, 2.299 décès ont été enregistrés pour 3.481 cas confirmés. Endiguée en juin 2020, c'était la seconde épidémie la plus meurtrière dans la région. Ebola menace aussi la Guinée, où sept cas ont été identifiés au 14 février 2021, dont quatre se sont déjà avérés mortels.

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura