Ebola en Ouganda: le président Museveni rassure tout en appelant à la vigilance

AP - Hajarah Nalwadda

« L'Ouganda reste un pays sûr » malgré l'épidémie d'Ebola, ce sont les paroles du président ougandais Yoweri Museveni dans un discours télévisé adressé mardi 15 novembre à la population. C'est sa quatrième prise de parole en moins de deux mois, pour tenter de rassurer les Ougandais, mais surtout les touristes étrangers qui n'osent plus mettre les pieds dans ce pays d'Afrique de l'Est.

Depuis les premiers cas d'Ebola dans le district de Mubende en septembre, l'épidémie s'est propagée dans le pays, notamment la capitale Kampala, faisant au total 55 morts sur l'ensemble du territoire. Une situation aggravée par un certain relâchement des Ougandais à l'égard des consignes sanitaires.

À lire aussi : contrôles renforcés après l'apparition de premiers cas d'Ebola à Kampala

Dans ce contexte, le président Yoweri Museveni appelle à la vigilance.

« Si vous avez été en contact ou si vous vous êtes trouvé dans une zone où il y a des cas d'Ebola et que vous n'êtes pas sûr d'être un cas contact, ne partez pas, restez chez vous et appelez les agents de santé si vous sentez malade. Lorsque vous fuyez, vous perdez du temps, vous tombez encore plus malade et vous mourez.

À lire aussi : Museveni demande aux guérisseurs traditionnels de ne pas soigner les malades d'Ebola


Lire la suite sur RFI