Eau minérale Celtic en Alsace, la chaîne de production de bouteilles tourne à plein gaz

La France suffoque et forcément les Français boivent beaucoup plus ! Les usines de bouteilles d’eau minérales se frottent les mains puisqu'elles tournent en ce moment à plein régime, s’adaptent à la demande, modifient leur planning de travail et enregistrent des chiffres d’affaires records. Pour l’entreprise d’eau minérale Celtic, à Niederbronn-les-Bains dans le Bas-Rhin, cet été est historique. Du jamais vu depuis 36 ans et le début de l’exploitation de cette source naturelle.

>> Retrouvez tous les journaux de la rédaction d'Europe 1 en replay et en podcast ici

Plus de 9.000 bouteilles par heure

Dans la petite usine d’eau minérale Celtic, entreprise indépendante qui emploie 25 salariés, plus de 9.000 bouteilles par heure sortent en ce moment de la chaîne de fabrication. "Là, elles viennent d’être remplies, bouchonnées et étiquetées", explique Alain Andreolli, directeur marketing de la marque, en remontant la longue machine presque entièrement automatisée. "Ensuite, le pack continue son petit chemin jusqu’à être mis sur une palette", poursuit-il. Les machines tournent à plein régime en ce moment.

"On s’adapte au jour le jour" à la demande

Avec les fortes chaleurs, les demandes explosent. "Souvent les chaînes de magasins nous appellent parce que leurs rayons sont vides", raconte Alain Andreolli, qui assure avoir ainsi gagné de nouveaux clients ces dernières semaines. "Leurs fournisseurs peinent à les livrer en temps et ils se souviennent miraculeusement qu’il y a une p...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles