Earl Swavey, rappeur de Los Angeles, est mort à 26 ans

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Le rappeur Earl Swavey est décédé à l'âge de 26 ans (Photo: Instagram / oldirtyearl)
Le rappeur Earl Swavey est décédé à l'âge de 26 ans (Photo: Instagram / oldirtyearl)

MUSIQUE - Il était le protégé de A$AP Yams. Le rappeur américain Earl Swavey est décédé, d’une cause encore inconnue, rapporte le média Pitchfork qui s’est fait confirmer la triste nouvelle par l’agent du musicien. Ce dernier avait seulement 26 ans.

L’artiste, originaire de Los Angeles, a commencé à rapper pour imiter son frère et son cousin. Puis, inspiré par 50 Cent, T.I et Rick Ross, Earl Swaney se lance à son tour dans la musique. Il sort en 2013 sa première mixtape: Business Before Pleasure (BBP). Et c’est la chanson Beef qui va lui ouvrir grand les portes du rap. Cette dernière a attiré l’attention de A$AP Yams, un producteur originaire de Harlem, qui va prendre le jeune rappeur sous son aile.

“De tous les membres d’A$AP, Yams était vraiment comme un frère pour moi”, confiait Earl Swavey à Grungecake en 2015. “Il m’envoyait des cadeaux de Noël et veillait toujours sur ma mère en lui demandant si elle avait besoin de quelque chose. Je pouvais l’appeler à tout moment et il répondait toujours, quoi qu’il arrive. J’ai définitivement acquis une certaine sagesse auprès de lui”. A$AP Yams est décédé en 2015 après une overdose de médicaments.

Le décés de Earl Swavey a ému ses pairs. Ces derniers lui ont rendu hommage, à l’instar de Vince Staples qui a tweeté: “Repose en paix, le grand Earl Swavey”.

Earl Swavey avait collaboré avec de nombreux noms de la scène rap américaine. Il avait notamment enregistré London Drugs avec A$AP Yams et G Perico. Il avait également rappé avec 03 Greedo, Mozzy, SOB x RBE et Melly, entre autres. Il avait sorti trois projets en 2021: The Dirtiest, Unphuckwithable, et Gangland 4.

À voir également sur Le HuffPost: Quand les filles de Kanye West tentent de rapper sur un classique d’Eminem

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

LIRE AUSSI

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles