Nos e-mails polluent-ils vraiment ?

Dans une étude publiée par RFI et sourcée par l’ADEME, The Shift Project et Greenpeace, on apprend que le numérique représente 4% des émissions de gaz à effet de serre dans le monde. Ce chiffre veut dire que si Internet était un pays, il serait le troisième consommateur mondial d'électricité, derrière les Etats-Unis et la Chine.

De plus, le numérique est un émetteur de gaz à effet de serre plus important que…le transport aérien ! Rien que ça. Prenons un exemple d’utilisation du numérique qui nous concerne toutes et tous : les e-mails. Cité par le magazine GQ, Edouard Nattée, président de Foxintelligence, une start-up qui trie automatiquement les e-mails estime que “Chaque Français garde entre 10.000 et 50.000 mails non lus dans sa boîte de réception”.

C’est quoi un data center ? Comment ça jusqu’en 2022 ? Donc les mails qui polluent ce sont des idées reçues ? Écoutez la suite de cet épisode de "Maintenant vous savez".

Un podcast Bababam Originals, écrit et réalisé par Maële Diallo.

À écouter aussi :

Que sont les “polluants éternels”, qui contaminent la France et l’Europe ?

Qu'est-ce que la sobriété numérique ?

Qu’est-ce qu’un capteur de CO2 ?

Learn more about your ad choices. Visit megaphone.fm/adchoices


Nos e-mails polluent-ils vraiment ?