Le e-commerce aussi souffre du confinement, les ventes s'effondrent sur la plupart des sites marchands

1 / 2

Le e-commerce aussi souffre du confinement, les ventes s'effondrent sur la plupart des sites marchands

Le confinement profite aux vendeurs en ligne? Alors que la quasi totalité des magasins hors-commerces alimentaires sont fermés, le e-commerce pourrait en profiter. Pas du tout à en croire une étude de la Fevad, la Fédération du e-commerce et de la vente à distance, le secteur souffre beaucoup lui aussi.

Ainsi, 76% des sites de ventes interrogés par la fédération assurent avoir enregistré un recul de leurs ventes depuis le début du confinement le 17 mars dernier. Et pour la moitié d'entre eux, la baisse est supérieure à 50%. Seuls 18% d'entre eux vu leurs ventes augmenter. Les plus fortes hausses sont enregistrées dans l’alimentaire, la téléphonie-informatique ainsi que les produits culturels et éducatifs.

Un avenir préoccupant

Une étude qui peut surprendre car l'immense majorité des sites restent ouverts durant cette période (94% des sites du panel Fevad). Cependant,  plus d’un tiers d’entre eux a dû réduire son activité faute et 40% d'entre eux assurent avoir des problèmes d'approvisionnement. 

Au-delà des difficultés d'assurer le même service, ce recul montre surtout que l'appétit des Français a brutalement chuté avec le confinement. Les consommateurs semblent se concentrer sur l'essentiel (les courses alimentaires) et négligent le superflu comme l'alcool notamment. 

Et l'avenir est très préoccupant pour l'ensemble du secteur. Malgré le plan d'aide gouvernemental, notamment sur le chômage partiel, l’inquiétude domine...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi