Dynamiques, masqués ou farniente : les plaisirs du retour à la plage

Habitants du bord de mer ou futurs vacanciers, les français peuvent de nouveau accéder aux plages du littoral français. Amateurs de farniente ou de sports d'eau, la saison estivale est enfin lancée sous certaines conditions selon les régions. Toutes ces informations évolutives sont à consulter sur les sites des préfectures ou des offices de tourisme. En Occitanie : dynamique ou statique, à chacun sa plage Sur les plages de la Grande-Motte dans l'Hérault, l'accès est désormais libre aux amateurs de bronzette. "C'est le premier jour que je pose mon transat, alors j'en profite" se satisfait une baigneuse de la Grande-Motte. La municipalité qui avait dans un premier temps opté pour un système de réservation a finalement choisir d'ouvrir ses sept kilomètres de sable fin en mode dynamique ou statique. En Occitanie les plages de l'Aude attirent aussi de nombreux touristes. Le site de la préfecture répertorie tous les lieux autorisés du département. La Corse se déconfine en statique Sur l'île de beauté, toutes les plages sont désormais ouvertes du lever au coucher du soleil avec interdiction d'organiser des barbecues et pique-niques et d'y consommer de l'alcool. Seuls les petits groupes n'excédant pas plus de dix personnes sont autorisés. Lors de la deuxième phase du déconfinement, les maires des communes d'Ajaccio et du littoral sud ont tous opté pour des plages "en dynamique avec serviette". En d'autres termes, en "statique". Chaque élu a la responsabilité d'imposer des règles de circulation et des conduites sanitaires à tenir. Marseille : toujours dynamique A Marseille, pas question de lézarder au soleil. Les 21 plages qui entourent la cité phocéenne ne sont accessibles qu'aux personnes en mouvement. Chaque plage signale le règlement précis à respecter avec le rappel des règles sanitaires. Sports de plein air ou sport nautique, les plages de Marseille ont actuellement opté pour le mode "dynamique". Pour rappeler les consignes, des médiateurs sillonnent les plages. Une décision difficilement compréhensible pour les Marseillais, d'autant que dans le département voisin du Var, le farniente est admise.L'accès aux #plages sont autorisées :-Baignade autorisé-Activités nautiques autorisées -Position statique autorisée dans le respect des gestes barrières et de distanciation sociale⚠️Les regroupements +10 pers sont interditsl'arrêté préfectoral ICI : https://t.co/6i8tQ6HQkt pic.twitter.com/zZ2hOQdfx3 — Ville de Six-Fours les Plages (@6fourslesplages) May 27, 2020Quid du port de masque en Charente-Maritime ? A Saint-Palais-sur-Mer, en Charente-Maritime, sur la plage, comme dans tous les lieux publics, chacun est invité à respecter les mesures de distanciation et d'hygiène. "C'est difficilement interprétable, ce qui est interdit, ce qui est autorisé, c'est très vague, donc on fait au mieux en espérant que les gens comprennent qu'on est pas encore sorti de la crise", avoue le maire Claude Baudin. Si des abus devait être constatés dans les jours qui viennent, le préfet pourrait rendre obligatoire le port du masque de protection. L'arrêté préfectoral de Charente-Maritime actualise régulièrement les données sur son site. Bretagne ou Normandie pas le même régime

De nombreuses plages sont accessibles dans le Finistère, dont celle de Moëlan-sur-Mer, Kerfany et Trénez qui sont devenues des plages statiques. Dans le Morbihan, où des actes d'incivilité avaient mené à la fermeture des plages, certaines ont finalement rouvert. Voici la carte publiée par la préfecture.Dans le Calvados, l'activité est encore fortement conseillée, voire obligatoire. Les fameuses jolies cabines de plages qui font le charme de la côte normande seront prochainement réinstallées, mais avec toute les mesures sanitaires en vigueur. "On va avoir un pas régulier de quatre mètres entre chaque cabine", précise le maire de Saint-Aubin-sur-mer.Sur l'océan : dynamique = statique Lorsque l'on pénètre sur la plage de Biscarosse dans les Landes, l'avertissement est sans équivoque : "Plage dynamique", indique-t-il.Mais une fois quelques pas faits dans le sable, le dynamisme a comme des airs de relâchement. Allongés sur une serviette, sur le ventre ou sur le dos, assis face à l'océan, un bouquin dans les mains ou dégustant une glace, les fans de plage confinés pendant deux mois ont simplement besoin d'un peu de repos de l'âme et du corps. Alors, ils se reposent. Et du côté des autorités, on ferme les yeux "Les gens ont besoin de s'épandre et de se répandre, on essaie de faire respecter mais on va pas foutre des prunes à chaque fois", confie Alain Delouze, conseiller délégué en charge de la sécurité des plages de Biscarosse. Au fait c'est quoi une plage dynamique ? C’est une plage sur laquelle on peut faire des activités nautiques, sportives individuelles, comme la marche ou la baignade, mais sans stationnement. On ne peut pas se regrouper à plus de dix personnes pour pique-niquer, bronzer au soleil ou lézarder sous un parasol.