Dylan Thiry fracasse les "cassos" qui veulent imiter son combat de boxe... et se trouve un nouvel adversaire

·1 min de lecture

Dylan Thiry et Benjamin Samat ont ouvert la voie aux autres. Ils ont été les premiers candidats de télé-réalité à s'affronter lors d'un combat de boxe. Un gros coup médiatique qui a donné des idées à leurs collègues. Illan a été le premier et a défié Julien Bert. Sans réponse de l'ex d'Hilona, il a accepté de se battre contre Marvin Tillière. Mais ce dernier aimerait aussi beaucoup se retrouver sur le ring avec Dylan. Toto, lui, aimerait faire un combat contre Bryan, le frère de Sebydaddy. Sur Instagram, l'ancien aventurier de Koh Lanta a répondu à tous ces candidats et les a clashés sévère !

"Tous ces gens qui parlent de boxe, c'est dommage. A la base, le but avec Benji et la fédération française, c'était de faire parler de la boxe. Et ça a marché. Maintenant, tous les cassos et tous les gens perdus dans leur vie veulent faire un combat de boxe pour régler des comptes..." déclare-t-il.

Marvin, qui s'est déjà clashé avec lui, s'est senti visé et n'a pas tardé à lui répondre. "J'ai été concret avec toi. Je te parle d'un vrai gala de boxe, avec du vrai argent. Évite de dire, quand tu parles de moi 'les gens' ! Parce que c'est grâce 'aux gens' (il se pointe du doigt) que t'as fait un combat de boxe. On le sait toi et moi, c'est moi qui ai eu l'idée. C'est moi qui ai proposé tout ça".

"T'es trop c*n"

Pas de quoi calmer Dylan, qui lui a répondu : "Je vais te le...

Lire la suite


À lire aussi

Benjamin Samat vs Dylan Thiry : un combat de boxe pour la bonne cause, la date et le lieu dévoilés
Benjamin Samat VS Dylan Thiry : Benji a démonté Dylan au combat de boxe, il réagit après sa victoire
Benjamin Samat vs Dylan Thiry : un nouveau combat de boxe ? Ils promettent une revanche

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles