Dunkerque : Pourquoi un commando a attaqué le cargo où une tonne de cocaïne avait été saisie ?

·1 min de lecture

ENQUÊTE - Dix jours après la découverte par la douane d'une tonne de cocaïne dans un navire, une équipe de malfaiteurs a investi ce bateau stationné au port de Dunkerque. La justice s'interroge sur les motivations du commando

L’enquête menée par l’office anti-stupéfiants (Ofast) après la saisie de 1,1 tonne de cocaïne à bord du Trudy, le 1er octobre, est loin d’être bouclée. L’attaque du navire stationné au port de Dunkerque, dans la nuit de dimanche à lundi, pose en effet beaucoup de questions. La première étant : pourquoi prendre autant de risques pour fouiller un bateau censé être vide ?

« Cette nouvelle saisie de cocaïne [est] la plus importante réalisée dans les eaux territoriales françaises dans l’Hexagone depuis 2018 », s’était félicité, le 6 octobre, le ministre délégué chargé des Comptes publics, Olivier Dussopt. Un satisfecit accompagné d’un communiqué illustré de nombreuses photos de l’opération menée, notamment, par les douaniers de Dunkerque. Dès lors, la terre entière était au courant de cette affaire alors que l’enquête, elle, était à peine ouverte sous la direction de la Juridiction nationale chargée de la lutte contre la criminalité organisée (Junalco).

« Très organisés et très bien renseignés »

Une médiatisation qui n’était pas forcément du goût de la justice, qui préfère agir dans la discrétion, notamment lorsque l’on a affaire a de la criminalité organ(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Nancy : Ils achetaient la drogue aux Pays-Bas et la transportaient dans un extincteur
Montpellier : Un homme soupçonné d’avoir mêlé son fils de 7 ans et son neveu de 15 ans à un trafic de drogue
Finistère : Deux personnes interpellées pour détention d’une importante quantité de stupéfiants

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles