Dunkerque: l'équipage d'un cargo qui transportait de la cocaïne pris en otage, les malfaiteurs en fuite

·1 min de lecture
Le Trudy a été arraisonné au port de Dunkerque. - Douane Française
Le Trudy a été arraisonné au port de Dunkerque. - Douane Française

Un commando d'une dizaine d'individus a pris en otage l'équipage du Trudy, navire amarré au port de Dunkerque, dans la nuit de dimanche à lundi, a appris BFMTV de source proche de l'enquête, confirmant une information de La Voix du Nord.

1127 kilos de cocaïne, soit plus d'une tonne, avaient été retrouvés dans les cales de ce navire en transit entre le Brésil et la Belgique, le 1er octobre dernier. Un pactole évalué à plusieurs dizaines de millions d'euros.

Le personnel "de relève" du navire -une vingtaine de personnes- a été séquestré aux environs d'1h du matin, dans ce cargo battant pavillon du Liberia, qui avait été placé sous scellés. Selon une source proche de l'enquête, les malfaiteurs cherchaient soit de la drogue, soit de l'argent.

Aucune interpellation

Les suspects ont pris la fuite à 5h, sans faire de blessés et sans rien trouver. Aucune interpellation n'a pour l'heure été réalisée. Une enquête de flagrance des chefs d'enlèvement et séquestration en bande organisée, vols en bande organisée et association de malfaiteurs a été ouverte par le parquet de Paris. Elle a été confiée à l'Office anti-stupéfiants (OFAST).

Les membres de l'équipage d'origine, composé de vingt personnes de diverses nationalités, avaient pour leur part été interpellés la semaine passée. 19 d'entre eux avaient été mis en examen, 15 écroués.

Olivier Dussopt, ministre délégué chargé des Comptes publics, s'était réjoui dans un communiqué de cette saisie de drogue, "la plus importante réalisée dans les eaux territoriales françaises dans l'Hexagone depuis 2018".

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles