"Dune" s'enlise, mais reste en tête du box-office nord-américain

·2 min de lecture
Timothée Chalamet dans
Timothée Chalamet dans

Dune, l'adaptation du grand classique de la littérature de science-fiction par le réalisateur canadien Denis Villeneuve, a conservé la première place du box-office nord-américain. Mais son nombre d'entrées s'est tassé pour sa deuxième semaine d'exploitation, selon les estimations provisoires du cabinet spécialisé Exhibitor Relations publiées dimanche.

Le film a récolté 15,5 millions de dollars entre vendredi et dimanche, une baisse de 62% par rapport au week-end de sa sortie, qui a eu lieu de manière simultanée sur les grands écrans et sur la plateforme de streaming HBO Max.

Avec sa constellation de stars comme Timothée Chalamet, Rebecca Ferguson, Oscar Isaac, Zendaya ou encore Jason Momoa, cette adaptation du roman de 1965 de Frank Herbert raconte l'histoire de la puissante famille Atréides qui se retrouve affectée à la gestion d'une planète où est produite l'"épice", une mystérieuse substance indispensable au voyage interstellaire.

Sorti il y a déjà plusieurs semaines dans d'autres pays, Dune a tout de même engrangé 300 millions de dollars dans le reste du monde.

James Bond à la troisième place

Le week-end d'Halloween est traditionnellement lent pour l'industrie du cinéma, les spectateurs préférant les soirées costumées aux salles obscures, mais le film d'horreur Halloween Kills a conservé sa deuxième place avec 8,5 millions de dollars de recettes. Suite du Halloween de 2018, il met de nouveau en scène Jamie Lee Curtis dans le rôle de Laurie Strode face à l'horrible Michael Myers joué par Nick Castle.

Mourir peut attendre, dernier opus de la saga James Bond avec Daniel Craig en tant que 007, reste troisième avec 7,8 millions de dollars pour sa quatrième semaine d'exploitation (plus de 133 millions en tout).

Le film d'animation japonais My Hero Academia: World Heroes Mission, troisième opus de la franchise, crée la surprise en se classant quatrième avec 6,4 millions de dollars de recettes dès sa sortie.

Il surpasse Venom: Let There Be Carnage, cinquième avec 5,8 millions de dollars de rentrées. Tom Hardy retrouve son rôle d'Eddie Brock, un journaliste d'investigation doté de super-pouvoirs grâce à un parasite extraterrestre appelé Venom et qui tente d'arrêter un tueur en série (Woody Harrelson) évadé de prison après avoir fusionné avec un autre extra-terrestre.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles