Plus d'une centaine de mystérieux cas d'hépatite aiguë chez les enfants

·2 min de lecture

Des dizaines d'enfants en Europe (surtout au Royaume-Uni) et aux Etats-Unis ont été atteints de graves cas d'hépatite depuis le début de mois d'avril 2022. L'origine de la maladie n'a pas encore été identifiée.

Les premiers cas ont été détectés au Royaume-Uni. Des dizaines d'enfants ont présenté des cas d'hépatite aiguë, une inflammation du foie très grave, dont l'origine n'a pas pu être identifiée jusqu'à présent. Les malades, âgés de 22 mois à 13 ans, sont désormais au nombre de 108 rien qu'au Royaume-Uni, selon l'Agence britannique de sécurité sanitaire, qui a ouvert une enquête sanitaire. Les premières infections datent du début du mois d'avril, en Ecosse, puis des cas se sont déclarés dans tout le Royaume-Uni, puis en Espagne, au Danemark, aux Pays-Bas et enfin en Alabama, aux Etats-Unis.

Ces cas, qui n'ont pas pu être expliqués jusqu'à présent, interrogent la communauté scientifique. D'autant que les cas sont extrêmement rares. Six enfants ont dû bénéficier d'une transplantation de foie pour survivre. "C'est une maladie très rare chez les enfants et les déficiences du foie sont également très inhabituelles", commente le Pr Alastair Sutcliffe, du département de pédiatrie à l'University College de Londres, contacté par Sciences et Avenir. La procédure de transplantation hépatique reste très rare chez les enfants et à ce stade, le nombre de cas est inquiétant. "Il n'y a pas de doute que les cas reportés sont bien plus nombreux que les années précédentes", estime le Pr John Irving, spécialisé en microbiologie et en maladies infectieuses à l'université de Nottingham auprès de Sciences et Avenir.

Aucune cause identifiée pour le moment

Les hépatites peuvent être causées par un virus ou par la consommation d'alcool, un médicament, une plante ou un produit chimique. Il existe plusieurs types d'hépatites virales, distinguées par plusieurs virus (A, B, C, D, E). Il existe plusieurs modes de contamination. Les hépatites A et E sont d'origine alimentaire. Les hépatites B, C et D sont transmises par le sang (comme le partage de matériel médical usagé) et les relations sexuelles. Toutefois, aucune de ces pistes ne semble sérieuse pour les cas recensés chez les enfants au printemps [...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles