Plus d'un millier de migrants débarquent en Italie en quelques heures

Plus d'un millier de migrants ont débarqué ces dernières heures en Italie et des centaines d'autres attendent un port d'accueil, ont indiqué dimanche les ONG et les autorités italiennes.

Chaque été, à la faveur d’une météo plus clémente, les arrivées s’accélèrent. Plus de 670 personnes tentant de traverser la Méditerranée à bord d'un bateau de pêche à la dérive ont été secourues samedi par un navire marchand et les garde-côtes au large de la Calabre, à l'extrême sud de la botte italienne. Elles ont été débarquées dans plusieurs ports de la Sicile. Les autorités ont par ailleurs récupéré à bord cinq corps de migrants morts dans des circonstances encore indéterminées.

Sur l'île de Lampedusa, quelque 522 personnes originaires d'Afghanistan, du Pakistan, du Soudan, de l'Éthiopie et de Somalie notamment, sont arrivées dans la nuit de samedi à dimanche à bord d'une quinzaine d'embarcations différentes, en provenance de Tunisie et de Libye.

Selon les médias italiens, le centre d'accueil de ce petit rocher plus proche de l'Afrique que de l'Italie est débordée. D'une capacité d'accueil de 250-300 personnes, il en abrite actuellement 1 200, affirme l'agence Ansa.

Près d'un millier de morts depuis le début de l'année

Entre le 1er janvier et le 22 juillet, 34 000 personnes sont arrivées par la mer en Italie, contre 25 500 sur la même période de 2021 et 10 900 en 2020, selon le ministère de l'Intérieur.

(avec AFP)


Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles