Dumbledore et Grindelwald ont bien été amants, selon J. K. Rowling

·2 min de lecture

Une scène du film "Les Animaux Fantastiques, Les Crimes de Grindelwald", diffusé ce dimanche sur TF1, suggère que les deux ennemis ont vécu une relation intime.

LES ANIMAUX FANTASTIQUES - Albus Dumbledore et Gellert Grindelwald étaient bien amoureux l’un de l’autre avant l’époque décrite dans la saga “Les Animaux Fantastiques”, mais leur relation n’est pas restée platonique et les deux sorciers ont entretenu une relation charnelle, assure J. K. Rowling.

L’auteur de “Harry Potter” et des “Animaux Fantastiques”, est revenu sur la sexualité du sorcier le plus puissant de l’histoire. À l’occasion de la sortie en DVD et Blu-ray des “Crimes de Grindelwald”, le documentaire “Distinctly Dumbledore” approfondit l’histoire de Dumbledore, incarné par Jude Law et notamment sa relation avec Grindelwald, incarné par Johnny Depp.

Si J. K. Rowling avait depuis longtemps révélé l’homosexualité de Dumbledore, elle est allée plus loin dans ce documentaire. “Leur relation a été incroyablement intense”, explique-t-elle à propos des anciens amants. “C’était une passion, et c’était une relation amoureuse. Mais comme dans toute relation, gay, hétéro ou quel que soit le terme que vous utilisez, on ne sait jamais vraiment ce que ressent l’autre personne”.

“Je suis donc moins intéressé par le côté sexuel -bien que je pense qu’il y a une dimension sexuelle à cette relation- que par le sens des émotions qu’ils ressentaient l’un pour l’autre”, a précisé l’auteur. Le film, cependant, ne fait qu’effleurer cette relation à l’écran, au grand dam de certains fans.

ATTENTION SPOILERS
À l’époque des “Animaux Fantastiques”, Dumbledore et Grindelwald sont des ennemis jurés, ce dernier voulant révéler au monde des moldus -les non-sorciers- l’existence de la magie et régner par la même occasion sur les deux mondes réunis. Un seul sorcier est suffisamment puissant pour contrer ses plans: Albus Dumbledore.Plusieurs années auparavant, les deux sorciers étaient tombés amoureux et avaient conclu un “pacte de sang” qui les empêchaient de se faire du mal. Mais Grindelwald ayant des idées de plus en plus extrêmes concernant la domination du monde, Dumbledore a dû tenter de l’arrêter, au prix d’un terrible sacrifice... Nous n’en dirons pas plus.À voir également sur Le HuffPost: “Les Animaux fantastiques 3: Les Secrets de Dumbledore” a sa bande-annonce

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

LIRE AUSSI

VIDÉO - Transgenre: J.K. Rowling s'oppose à une réforme sur la reconnaissance de l'identité

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles