Duflot torpillée par son propre camp

Gaël Cogné
VIDEO. Cécile Duflot ne votera pas la confiance au gouvernement de Manuel Valls

Cécile Duflot a la dent dure. Partie du gouvernement après deux ans au ministère du Logement, elle publie le 25 août un ouvrage où elle se livre à une violente charge contre François Hollande. Mais ses critiques ne plaisent pas à tout le monde. A commencer par son propre camp, Europe Ecologie-Les Verts (EELV).

Ce que dit Duflot

Tout est dans le titre. Son ouvrage De l'intérieur. Voyage au bout de la désillusion (Ed. Fayard) parle de ses reniements, des atermoiements de François Hollande (qu'elle surnomme "potiron", un personnage de Oui-Oui), de sa détestation envers Manuel Valls, du manque de dialogue, etc. L'ex-ministre a beau dire que son livre "n'est pas une attaque", cela y ressemble fort.


Bref, l'ancienne patronne des Verts, devenue ministre du Logement, a été déçue de son passage au gouvernement. Seulement, son départ à mi-mandat n'est peut-être pas étranger aux prochaines présidentielles. La cote des écologistes, en pleine crise idéologique, n'en finissait plus de plonger, plombée par sa proximité avec les socialistes au pouvoir.

Ce qu'on lui reproche

Avoir quitté le gouvernement. Quelques responsables EELV rêvaient que le départ de leurs deux ministres du gouvernement règle ce problème de popularité en berne. "Certains prétendaient que la sortie du gouvernement réglerait des problèmes chez nous, que nous cesserions de subir l'impopularité du président par ricochet, observe le député EELV François de Rugy, cité par Le Figaro. Cinq mois après, nous voyons bien que cela n'a rien réglé, que ce soit sur le positionnement du mouvement ou sa capacité à faire avancer les idées écologiques. Nous avons même reculé d'une case."

Dans le concert de critiques, l'ancienne maire de Montreuil, Dominique Voynet, a lâché dans un entretien au Figaro que le parti en était encore à "sa crise d'adolescence" : "Les années 1990 ont donné le sentiment que le parti devenait adulte avec des (...) Lire la suite sur Francetv info

En retrait du Parti du gauche, Mélenchon veut œuvrer "pour la VIe République"
Du centre à la droite, ils sortent les couteaux contre Sarkozy
VIDEO. Pour Mariton, la probable candidature de Sarkozy à la présidence de l'UMP "n'a pas beaucoup de sens"
VIDEO. Besancenot appelle la gauche à se mobiliser contre "la politique de merde" du PS
VIDEO. Barbara Pompili critique le livre de Cécile Duflot contre François Hollande