Le duel Aliot-Bardella pour prendre la tête du Rassemblement national est lancé

Qui remplacera Marine Le Pen à la tête du Rassemblement national (RN) ? C’est désormais officiel, le duel pour prendre la présidence du parti verra s’affronter Louis Aliot et Jordan Bardella. Le second, actuel président par intérim, a sans surprise officialisé sa candidature sur les réseaux sociaux, mercredi 31 août, un mois après son concurrent. Le vote des adhérents débutera fin septembre, avant une officialisation des résultats lors du congrès organisé le 5 novembre.

La bataille au Rassemblement national est officiellement ouverte. D'un côté : Louis Aliot, 52 ans, maire de Perpignan et cadre historique du RN. De l'autre : Jordan Bardella, bientôt 27 ans, eurodéputé, actuel président par intérim du parti et symbole de la nouvelle génération frontiste.

Le second a officialisé sa candidature dans la matinée de ce mercredi 31 août à travers une lettre destinée aux militants. Louis Aliot a lui déjà lancé sa campagne, samedi 27 août, lors d'un meeting dans son fief des Pyrénées-Orientales.

Sur le fond, les deux proches de Marine Le Pen sont sur la même ligne identitaire, sécuritaire et populaire. Officiellement, la finaliste de la dernière présidentielle a décidé de ne pas arbitrer ce match entre deux personnalités bien différentes, même si Jordan Bardella apparaît comme son poulain et son successeur naturel. Mais le duel n'est pas gagné d'avance.

Quelle que soit l'issue du congrès, le résultat sera historique, puisque ce sera la première fois que le parti à la flamme ne sera pas dirigé par un membre de la famille Le Pen.


Lire la suite sur RFI