Le duel éco : comment lutter contre la hausse de la pauvreté en France ?

Le premier confinement a entraîné le passage d'un million de personnes supplémentaires sous le seuil de pauvreté (fixé à 1 063 euros net par mois) en France. Le gouvernement en fait-il assez pour lutter contre cette paupérisation de la population ? Oui, à en croire Étienne Lefebvre, présent sur le plateau du 23h de franceinfo mardi 10 novembre. "Si on veut éviter que ce chiffre augmente encore, il faut à tout prix éviter une vague de licenciements et de faillites, affirme l'économiste. En regardant depuis le début de la crise, la hausse du nombre de chômeurs est limitée au regard du choc économique que nous avons subi." Augmenter le RSA Son homologue Christophe Ramaux n'est pas tout à fait du même avis. "Le problème, c'est que le gouvernement entretient l'idée que si des gens sont pauvres, c'est de leur faute", souligne celui qui est membre des Économistes atterrés. "Or, le RSA ne coûte pas très cher, 11 milliards d'euros par an seulement. Il suffirait de sept milliards en plus pour augmenter cette aide de 150 euros par personne et de permettre aux jeunes d'en bénéficier."