La Ducati 1199 Superleggera façon Roland Sands

fr.info@motor1.com (Blaise Huchet)
RSD Ducati 1199 Superleggera

Une base folle donne forcement une préparation encore plus folle.

Roland Sands, père de l'excès à l'américaine, nous a habitué à des "pièces uniques" d'une beauté et d'un engagement technique rare : dernièrement, nous l'avons vu s'occuper de la conception des accessoires de la nouvelle BMW R18, mais l'ancien pilote a trouvé le temps de bouleverser une moto déjà extrême comme la Ducati 1199 Superleggera en la rebaptisant tout simplement "The Super".

Ducati 1199 Superleggera

Lors de sa présentation à l'EICMA en 2014, dans une version limitée à 500 unités pour un prix supérieur à 66'000 euros, la Ducati 1199 Superleggera nous a semblé être une moto extrême : 200 chevaux répartis sur seulement 155 kilos à sec (environ 170 tout pleins faits) obtenus grâce à l'utilisation de matériaux légers comme le magnésium, le carbone et le titane.

Six ans plus tard, qui aurait imaginé que quelqu'un oserait modifier une machine aussi chère et aussi exclusive.

Nos autres news moto :

Ducati 1199 Superleggera : The Super

Pensez-y un instant : levez la main si l'un de vous dépensait 66'000 euros une première fois, puis 6 ans plus tard, une autre somme folle dans le but de créer un café racer unique et extrême ? Seul un visionnaire tel que Roland Sands peut avoir cette ambition, tout comme il est le seul a en avoir les compétences.

Après le passage de l'Américain, apparaît un streetfighter au look agressif, une livrée totalement argentée qui met en valeur la mécanique fine et la nature sportive de cette moto, qui ne pourrait pas trouver meilleur nom : The Super.

RSD Ducati 1199 Superleggera

Comment la Ducati 1199 Superleggera façon Roland Sands change-t-elle ?

Le superbike se transforme en streetfighter minimaliste, avec le câblage en vue. Après avoir retiré le carénage en carbone et toutes les protections de cadre reste, la pièce maîtresse en évidence.

RSD Ducati 1199 Superleggera

Le bloc optique avant a été remplacé par une plaque d'immatriculation en fibre de carbone, avec une prise d'air derrière laquelle sont cachés le capteur d'air, le GPS et le gyroscope, des outils indispensables pour les aides électroniques de la moto.

Les radiateurs ne sont pas d'origine et ont été remplacés par deux unités Febur. La batterie et le régulateur de tension ont été insérés dans la pointe avec les autres composants électriques.

Si le Superleggera 1199 pesait déjà peu, on parle encore d'une économie d'environ 20 kilos pour ce modèle. Donc une machine encore plus rapide et plus vive. Une intervention sur les freins était indispensable, mais comme le système Brembo était déjà à la pointe de la technologie, des écopes d'air (en carbone) ont été ajoutés pour améliorer le refroidissement et les performances. Pour augmenter encore les sensations, l'équipe a décidé de retirer l'ABS.

RSD Ducati 1199 Superleggera
RSD Ducati 1199 Superleggera

Le son provient de l'échappement Akrapovic d'origine, mais qui est modifié pour s'harmoniser avec la conception révisée de la selle. Le réservoir n'est pas non plus celui d'origine, mais a été modifié pour en améliorer l'ergonomie.