Dubaï, le “meilleur endroit pour se marier”

Photo Beatriz Pérez Moya / Unsplash / CC

Les couples d’expatriés ont généralement tendance à rentrer dans leur pays d’origine pour se marier. Mais avec les difficultés engendrées par la crise sanitaire depuis plus de deux ans, ce choix n’est plus si évident. Fermeture des frontières, limitation du nombre d’invités pour la cérémonie dans de nombreux pays… les obstacles se sont accumulés. Et c’est encore plus vrai pour les couples binationaux. Pour les expatriés installés aux Émirats arabes unis, Dubaï est devenu un choix très intéressant et ils sont de plus en plus nombreux à choisir de se marier sur place rapporte le Khaleej Times.

La pandémie a eu pour effet de booster le marché du mariage dans tout le pays, mais Dubaï se démarque particulièrement. Entre la facilité d’accès et la simplicité des démarches, la ville a de quoi convaincre. Raisons pour laquelle Dubaï “a récemment figuré à plusieurs reprises en tête des listes des meilleurs endroits pour se marier dans le monde”, précise le quotidien émirati.

Mon mari est britannique. Nous avons de la famille dans le monde entier. Dubaï était le lieu où tout le monde pouvait se réunir avec un minimum de démarches administratives,” témoigne Sadaf Mayet, originaire d’Afrique du Sud, résidente à Dubaï depuis 2017 qui s’y est mariée en 2021.

Ces facilités arrangent particulièrement les couples binationaux, comme Christian Ortega et Alice Casà. Les problèmes qu’ils ont rencontrés en envisageant une cérémonie en 2021 dans l’un ou l’autre de leur pays d’origine les ont également amenés à choisir Dubaï. Dans le pays de Christian, les Philippines, c’est le volet administratif qui posait problème et dans celui d’Alice, l’Italie, c’étaient les restrictions sanitaires. À Dubaï, un pays qui accueille plus de deux cents nationalités, “nous avons pu tout régler en quelques jours”, souligne Christian Ortega.

Ici, tout peut se régler sur WhatsApp”

Noushad Ahmed, un Indien installé à Dubaï avec sa famille depuis trente-trois ans, y a organisé le mariage de sa fille en mai dernier. Le lieu a été un point stratégique pour réunir les proches des mariés provenant du Koweït, d’Inde et du Bahreïn. Du choix de l’hôtel à la composition du menu, en passant par le choix de la photographe, “ici, tout peut être réglé sur WhatsApp”, explique Noushad Ahmed. Et si c’était à refaire, la destination resterait la même :

[...] Lire la suite sur Courrier international

Sur le même sujet :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles