Dubaï cherche à rassurer la communauté internationale sur l'état de la princesse Latifa

·1 min de lecture

L'ambassade des Émirats arabes unis à Londres a affirmé que la princesse Latifa al-Maktoum, qui se dit retenue en "otage" par son père l'émir de Dubaï, était "prise en charge chez elle" et que "son état s'améliore", dans un communiqué publié vendredi.

"Sa famille a confirmé que son Altesse est prise en charge chez elle, soutenue par sa famille et des professionnels de la santé. Son état continue à s'améliorer et nous espérons qu'elle reprendra une vie publique en temps voulu", a indiqué l'ambassade, en réponse à la publication par la BBC d'une vidéo non datée dans laquelle la princesse affirmait être retenue en "otage" dans son pays et craindre pour sa vie.

>> À LIRE AUSSI - La détresse de la princesse Latifaal-Maktoum, séquestrée par son père, émir de Dubaï

Appel de l'ONU pour avoir des preuves de vie

Plus tôt vendredi, l'ONU avait annoncé demander aux Émirats arabes unis des preuves de vie de la princesse Latifa, la fille du souverain de Dubaï, qui dit être retenue en "otage" et craindre pour sa vie dans des vidéos diffusées cette semaine par des médias britanniques.

Lors d'un point de presse, une porte-parole du Haut-Commissariat de l'ONU aux droits de l'homme, Liz Throssell, a indiqué que son cas avait été soulevé, la veille, auprès de la mission permanente des Emirats à Genève.

"Nous avons fait part de nos préoccupations concernant la situation, à la lumière des vidéos inquiétantes qui sont sorties cette semaine. Nous avons demandé plus d'informations et de précision...


Lire la suite sur Europe1