Vous avez du mal à ouvrir les bocaux ? Cela pourrait être un signe de maladie grave

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Cropped image of a woman trying to open a jar in the kitchen (STEEX via Getty Images)
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Ne pas réussir à ouvrir un bocal ou s’y pendre à plusieurs fois avant d’y parvenir pourrait être un signe inquiétant, selon une nouvelle étude. La force de préhension serait un indicateur de maladie et de durée de vie.

Ouvrir les bocaux relève parfois du parcours du combattant. Si notre force physique est bien souvent mise en cause, il se pourrait que la raison de ces échecs soit bien plus grave. Selon de nombreux chercheurs, la force de préhension serait un indicateur de maladie et de durée de vie. Ne pas réussir à ouvrir un pot de confiture pourrait donc être un signe inquiétant.

Pour confirmer cette hypothèse, des scientifiques autrichiens ont entrepris des recherches et ont demandé aux participants de leur étude de presser un appareil appelé dynamomètre deux fois dans chaque main, un moyen standard de mesurer la force de la poignée.

"Notre tâche consistait à trouver le seuil lié à la force de la poignée qui signalerait à un praticien de faire d'autres examens si la force de la poignée d'un patient est inférieure à ce seuil. C'est similaire à la mesure de la pression artérielle", a expliqué le Dr Sergei Scherbov, l’auteur principal de l’étude. De la même façon, lorsque le niveau de pression artérielle se trouve en dehors d'une plage particulière, le médecin peut soit décider de prescrire un médicament particulier, soit envoyer le patient chez un spécialiste pour un examen plus approfondi.

VIDÉO - Carnet de Santé - Dr Christian Recchia : "Ce sont les 5 signes qui me permettent de définir si un patient est en bonne santé"

Inutile de renforcer ses mains et ses avant-bras

Concrètement, ils ont découvert qu’une force de préhension juste légèrement inférieure à la moyenne d'une population comparable était associée à un risque d'insuffisance cardiaque, de diabète, de cancer et de démence. "Surveiller la force de préhension des personnes âgées et des personnes d'âge moyen peut offrir de grands avantages. Par conséquent, nous suggérons qu'il soit utilisé comme outil de dépistage dans la pratique médicale", a déclaré la co-chercheuse Nadia Steiber, de l'Université de Vienne.

Les scientifiques ont également tenu à rappeler qu’il était inutile de renforcer ses mains et ses avant-bras pour réduire le risque de décès. Un mode de vie sain et la pratique d’un exercice régulier restent les meilleures approches pour maintenir une bonne santé ou pour l'améliorer à long terme.

VIDÉO - Maladie d’Alzheimer : 6 bonnes habitudes pour s’en protéger

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles