Du coronavirus au variant indien, 18 mois de pandémie en vidéo

·Journaliste sciences video au HuffPost.
·1 min de lecture
Du coronavirus au variant indien, 18 mois de pandémie en vidéo
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

CORONAVIRUS - Une véritable épée de Damoclès. Alors que la France déconfinée commence prudemment à ressortir le soir, la menace d’un nouveau rebond de l’épidémie de coronavirus n’est jamais loin. Cette prudente accalmie qui s’étend à l’hémisphère nord est le dernier épisode de la lutte contre la pandémie, dont le parcours mondial est à retrouver en graphique commenté dans la vidéo en tête de cet article.

Pour réaliser cette vidéo, nous avons choisi de nous appuyer sur les chiffres consolidés par Our World In Data, géré notamment par des chercheurs de l’université d’Oxford et référence de nombreux scientifiques (nous avons également lissé les chiffres quotidiens en réalisant une moyenne sur 7 jours, afin d’avoir une lecture du graphique plus lisible). Des chiffres qui s’arrêtent fin mai... sur une note positive en Europe, mais très sombre en Inde.

Après trois vagues épidémiques distinctes, mais décalées dans le temps pour les différentes régions du monde, le Covid a ainsi entamé un reflux rapide et marqué, passant dans l’Hexagone de plus de 35.000 cas quotidiens au début du mois d’avril à moins de 10.000 à la fin du mois de mai. Parallèlement, le nombre de personnes admises en soins critique est repassé sous la barre des 3000 patients, un chiffre qui n’avait plus été atteint depuis le mois de février.

Le péril du variant indien

Une nette amélioration donc, à mettre en parallèle avec nos voisins, que des chiffres similaires ont incités à relâcher leurs mesures de distanciation, à l&rsquo...

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles