Dry January : découvrez les bienfaits du mois sans alcool

·1 min de lecture

C’est l'un des hashtag les plus partagés chaque début d'année sur les réseaux sociaux : #dryjanuary. Littéralement « janvier sec », ce « janvier sans alcool » est un concept importé de Grande-Bretagne. Un challenge qui commence à connaître un vrai succès en France et plus ou moins facile à respecter selon la consommation de chacun. Le but ? Passer les 31 premiers jours de l'année sans une goutte d’alcool. Plus qu'un défi pour rire, ce mois sans alcool a un impact bénéfique et indéniable sur notre santé et notre moral.

Et il faut dire qu'après cette année particulière pour tous et très éprouvante pour beaucoup, les comportements addictifs (dont fait partie la consommation d’alcool) ont vu leur nombre augmenter, encore plus durant les confinements. «L'ennui, le manque d'activité, le stress et le plaisir sont les principales raisons mentionnées par les fumeurs ou usagers d’alcool ayant augmenté leur consommation. On note également que l’augmentation aussi bien pour le tabac que pour l’alcool est corrélée au risque d'anxiété et de dépression», constate Viêt Nguyen Thanh, responsable de l’unité addictions à la direction de la prévention et de la promotion de la santé à Santé publique France. C'est pourquoi, ce Dry January tombe à pic.

Le simple fait d’arrêter un mois l'alcool aide à boire moins, sur le long terme. Selon une étude publiée en 2019 par l’Université de Sussex, résultats de l'analyse des données de 800 participants du Dry January de 2018, au mois d’août suivant, soit sept (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Détox après fêtes : comment rattraper les excès et retrouver la forme
Détox : 5 postures de yoga pour bien digérer les repas de fête
Maquillage de fête : découvrez les conseils de Sofia Tilbury pour le teint, les yeux et la bouche
PHOTOS - Les 30 plus belles coiffures de fête à tester
PHOTOS - Noël 2020 : 20 jolis savons à s'offrir pour les fêtes