«Dry January» : ces conseils pour relever le défi du mois de janvier sans alcool

© Pixabay

Après les excès des fêtes , il est temps pour beaucoup de ralentir sur la consommation d'alcool. Certains vont s'essayer ou s'essayent depuis le jour du Nouvel an au défi du "Dry January" , c'est-à-dire un mois de janvier sans alcool. Ce challenge s'adresse à tout le monde, et particulièrement à toutes celles et tous ceux qui s'interrogent sur leur consommation ou qui désirent faire une pause. Pour réussir ce défi, Laurence Cottet, autrice de Non ! J’ai arrêté, donne quelques conseils dans l'émission Bienfait pour vous .

>> LIRE AUSSIÉchouer au Dry January est-il forcément synonyme d'un problème avec l'alcool ?

Ne pas voir ce défi comme une punition

"D'abord, il ne faut pas le faire comme une punition. Il faut vraiment prendre la décision de le faire", prévient-elle auprès de Mélanie Gomez et Julia Vignali. L'autrice, qui raconte dans son livre comment elle est arrivée à limiter drastiquement sa consommation d'alcool, explique que le Dry January doit être "ludique et pédagogique" pour toutes les personnes qui veulent relever le défi.

"C'est pour apprendre aussi des informations sur l'alcool, ses méfaits, etc", ajoute Laurence Cottet.

Relever le challenge en groupe

L'autrice de Non ! J’ai arrêté, conseille également de réaliser ce challenge entouré. "Il y a des groupes d'entraide, notamment sur Facebook, à commencer par le mien, Alcool Addiction France Janvier", partage-t-elle, soulignant que ce groupe compte 3.500 membres. "C'est génial parce que vous mettez un post ...


Lire la suite sur Europe1