Dry January : Une cave d’Alsace produit deux vins désalcoolisés

·2 min de lecture

SANS MODERATION - La cave de Ribeauvillé produit un vin tranquille et un pétillant, les deux avec 0,5 % d’alcool

Le Riesling, le Gewurztraminer, le Pinot Gris et maintenant… le vin désalcoolisé ! Pour la première fois en Alsace, un producteur vient de lancer non pas un mais deux breuvages sous les 0,5 degré d’alcool. La cave de Ribeauvillé les a commercialisés dans la dernière semaine de décembre. Deux RibO, nom choisi en référence à la ville du Haut-Rhin et à faible teneur alcoolique, sont accessibles à la vente : un vin tranquille et un pétillant.

« On n’arrête pas d’en vendre », se félicite depuis Yves Baltenweck. Le président de la coopérative est à l’origine de cette innovation. « Pas seul hein, mais cela faisait trois, quatre ans qu’on en discutait avec mon commercial export. Il me parlait d’une grosse demande dans les pays nordiques et en Allemagne notamment. Sauf que ce qui existait ne nous plaisait pas. Ça ressemblait plutôt à des jus de fruits ou à des mousseux pour enfants ! »

Les producteurs ont beaucoup tâtonné, goûté, testé afin d’arriver au résultat. « On voulait partir sur un vin sec », explique Evelyne Bléger-Cognac, l’œnologue de la cave. C’est pour cela que les choix des cépages se sont finalement portés sur le sylvaner et le muscat pour le vin tranquille, contre seulement le muscat pour le pétillant. Tous du millésime 2020.

13.000 bouteilles prêtes en une demi-journée

(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
CES 2022 : Avec la réalité augmentée, la start-up Jolifish « enrichit simplement tout ce qui est imprimé »
La France aura-t-elle bientôt le déclic pour le vin en canette ?
Alsace : Sec, moelleux, doux… Les vins de la région vont maintenant l’afficher sur l’étiquette « pour aider l’acheteur »

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles