« Dropped » : six ans après le crash, la production condamnée en appel

·1 min de lecture
ALP doit également rembourser à la Caisse primaire d'assurance maladie des Hauts-de-Seine près de 400 000 euros de majorations de rente.
ALP doit également rembourser à la Caisse primaire d'assurance maladie des Hauts-de-Seine près de 400 000 euros de majorations de rente.

Le verdict est tombé, plus de six ans après le drame. La société de production Adventure Line Productions (ALP) a été condamnée en appel pour « faute excusable », a indiqué la cour d'appel de Versailles, jeudi 27 mai 2021. L'entreprise, aux manettes de l'émission de télé-réalité de TF1 « Dropped », devra indemniser la famille d'un cameraman, victime de l'accident d'hélicoptères survenu en Argentine, en mars 2015. Cette décision confirme le jugement du tribunal des affaires de sécurité sociale (TASS) des Hauts-de-Seine du 20 avril 2018, qui avait condamné la société ALP à verser à la veuve, à la mère ainsi qu'aux deux jeunes enfants du cameraman Laurent Sbasnik, un total de 120 000 euros de dommages et intérêts. ALP doit également rembourser à la Caisse primaire d'assurance maladie des Hauts-de-Seine près de 400 000 euros de majorations de rente.

Le 9 mars 2015, le tournage de ce jeu d'aventures avait tourné au drame : deux hélicoptères étaient entrés en collision en plein vol, causant la mort de dix personnes dont trois sportifs français de haut niveau, la navigatrice Florence Arthaud, le boxeur Alexis Vastine et la nageuse Camille Muffat, ainsi que plusieurs personnes employées par la société de production ALP. L'émission devait être diffusée durant l'été 2015 sur TF1. Les sportifs français devaient être largués dans des zones isolées et mis au défi de retrouver la « civilisation » en moins de 72 heures.

Une « faute », « au détriment de la sécurité des pers [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles