Des drones pour chasser les météorites

En Australie, la collaboration entre deux engins volants a permis de retrouver une chondrite possédant encore sa croûte de fusion.

Cet article est extrait du mensuel Sciences et Avenir - La Recherche n°903, daté mai 2022.

Pour la première fois, une météorite fraîchement tombée sur Terre a pu être retrouvée grâce à un drone. L'événement remonte au mois d'avril 2021.

Une zone de recherche de 5,1 km2

Le système d'observation australien Desert Fireball Network détecte ce mois de l'année 2021, durant trois petites secondes, une traînée lumineuse dans le ciel de la plaine de Nullarbor, au nord de la Grande Baie australienne. Les images permettent de délimiter une zone de recherche de 5,1 km2. Un premier drone sillonne le secteur, muni d'une caméra associée à des algorithmes d'apprentissage automatique, entraînés à reconnaître des météorites. Des dizaines de candidates sont examinées ensuite à l'aide d'un second drone.

Une pierre retrouvée seulement quatre jours après sa chute

La traque se resserre enfin sur quatre sites où se rendent des géologues de l'Université Curtin, qui vont retrouver, quatre jours après la chute, une pierre extraterrestre de cinq centimètres de diamètre possédant encore sa croûte de fusion ! Si cette météorite de la famille des chondrites n'est pas rare, la méthode pourrait se révéler très utile pour dénicher des spécimens précieux.

Retrouvez cet article sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles