Un drone tueur a 'attaqué' une cible humaine sans en avoir reçu l'ordre, selon l'ONU

·1 min de lecture

Un drone armé "mortel" a "chassé une cible humaine" sans avoir reçu l'ordre de le faire pour la première fois, selon un rapport de l'ONU révélé par le New Scientist. L'incident, datant de mars 2020, a vu un quadcoptère KARGU-2 attaquer un humain de manière autonome lors du conflit opposant les forces gouvernementales libyennes et une faction militaire dissidente, dirigée par le général Khalifa Haftar de l'Armée nationale libyenne, rapporte le Daily Star.

Le KARGU-2, de fabrication turque, un drone d'attaque mortel conçu pour les guerres asymétriques et les opérations antiterroristes, a pris pour cible l'un des soldats de Khalifa Haftar alors qu'il tentait de battre en retraite, selon le journal.

À lire aussi — La Russie développe des essaims de drones sous-marins

Le drone, qui peut être dirigé pour exploser à l'impact, fonctionnait dans un mode autonome "très efficace" qui ne nécessitait aucun contrôleur humain, d'après le New York Post.

Les systèmes d'armes autonomes mortels étaient programmés pour attaquer des cibles sans nécessiter de connexion de données entre l'opérateur et la munition : il s'agit en fait d'une véritable capacité de "tirer, oublier et trouver"", indique le rapport du groupe d'experts du Conseil de sécurité des Nations unies sur la Libye.

À lire aussi — Drone solaire, missile anti-sous-marin... 5 innovations technologiques portées par l'armée indienne

C'est probablement la première fois que des drones attaquent des humains sans instructions à cet effet, confirme (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Un débris spatial a perforé le bras robotisé de l'ISS
L'armée américaine veut développer un implant pour permettre aux soldats de contrôler leur cycle de sommeil
Une startup texane planche sur un avion hypersonique capable de voler à Mach 12
Une frégate française intercepte une cible supersonique volant à plus de 3 000 km/h
Elon Musk affirme que SpaceX construit un moteur de fusée Raptor toutes les 48 heures

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles