Drone, Prom' fermée, couvre-feu: Nice durcit le ton pour confiner ses habitants

Claudine RENAUD
Drone, Prom' fermée, couvre-feu: Nice durcit le ton pour confiner ses habitants

Nice (AFP) - Drone survolant le bord de mer, Promenade des Anglais interdite aux piétons, avant un couvre-feu dans les tout prochains jours: Nice durcit le ton pour faire respecter le confinement à ses habitants.

Le couvre-feu instauré de 23H00 à 05H00 entrera en vigueur à partir de samedi, a précisé vendredi soir dans un communiqué le maire LR de la ville Christian Estrosi.

Entrant dans le cadre des mesures contre la propagation du Covid-19 en France, "cet arrêté aura des exceptions évidemment pour toutes les personnes qui sont dans l'obligation de travailler", a ajouté l'entourage du maire.

"Avec le préfet, les acteurs locaux, (M. Estrosi) a le sentiment que c'est la meilleure façon de protéger sa population", a commenté lors d'un point presse le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner. "Bien sûr, il ne s'agit pas d'établir un couvre-feu national sur l'ensemble du territoire", a-t-il ajouté, avant de poursuivre: "J'invite les maires à utiliser la totalité de leurs pouvoirs de police".

A Nice, les parcs, les jardins et les marchés étaient déjà fermés depuis lundi, et la mythique Promenade des Anglais, où les plus âgés viennent prendre le soleil et les plus jeunes faire du sport, a à son tour été fermée aux piétons depuis vendredi 14H00. Les fameuses chaises bleues dominant la plage et ses galets sont vides.

Depuis des années, M. Estrosi demandait par ailleurs plus de pouvoirs pour sa police municipale, la plus importante de France. Grâce à un amendement adopté au Sénat au projet d'urgence sanitaire, à la demande d'un autre poids lourd de la droite, la présidente LR d'Ile-de-France Valérie Pécresse, les policiers municipaux auront désormais la faculté de verbaliser en prenant l'identité des contrevenants --une première alors que jusqu'à maintenant ils ne pouvaient que dresser des contraventions.

- Ambiance futuriste -

L'initiative d'utiliser un drone pour diffuser des messages de police pré-enregistrés, créant la stupeur et une ambiance futuriste dans la ville, ne revient pas en revanche à M. Estrosi, pourtant féru de technologies sécuritaires, mais à la préfecture des Alpes-Maritimes.

"Rappel des consignes relatives à l'épidémie de Covid-19: tous les déplacements hors du domicile sont interdits sauf dérogation. Veuillez respecter une distance de sécurité d'au moins un mètre entre chaque personne", répète en boucle l'engin piloté par la société Drone06 d'un ancien policier, Sabri ben Hassen.

L'engin a survolé jeudi après-midi et vendredi matin le centre de Nice et son bord de mer, puis Cannes dans l'après-midi de vendredi pour accompagner des patrouilles de la police nationale, selon la préfecture.

Son haut-parleur a une puissance de 100 décibels. "Par comparaison, un Airbus au décollage produit 120 décibels", précise M. ben Hassen et sur la grande avenue Jean Médecin, artère commerçante jalonnée de commerces fermés et sillonnée de tramways en nombre réduit, l'effet était saisissant.

La préfecture avait déjà fait appel à la même société pour des opérations de brouillage, pour sécuriser les abords du Festival du film de Cannes ou le rassemblement d'hommage à Nice avec Emmanuel Macron organisé un an après l'attentat qui avait fait 86 morts sur la Promenade le 14 juillet 2016.

Dès mercredi, la police avait commencé à verbaliser de nombreux promeneurs ou joggeurs, venus s'aérer sur le front de mer en infraction avec les mesures de confinement en vigueur depuis mardi midi.

Jeudi déjà, l'accès aux plages de toute la Méditerranée, ainsi que sur la façade atlantique et du Nord et une partie de l'outre-mer, avait été interdit.

"Nous avons un temps d'avance et l'expérience des autres pays. Profitons en pour prendre de plus fortes mesures: interdiction de la fréquentation de tous les espaces publics, couvre feu...", estime M. Estrosi, citant l'Italie voisine, pays où le coronavirus a fait le plus de morts de la pandémie à ce stade.

burs-clr-est/cbn