Droits voisins : Google va payer pour les extraits d’articles de presse qu’il diffuse

20 Minutes avec AFP
·1 min de lecture

ON AVANCE - Ces « droits voisins » prévoient une rémunération pour les contenus des éditeurs de presse (photos et vidéos notamment) utilisés par les plateformes en ligne

La fin d’un long combat ? Google a annoncé jeudi la signature d’accords avec « un certain nombre d’éditeurs de la presse quotidienne et des magazines dont Le Monde, Courrier International, L’Obs, Le Figaro, Libération, et L’Express » dans le cadre des négociations sur les droits voisins.

« Nous sommes actuellement en discussion avec de nombreux autres acteurs de la presse quotidienne nationale et régionale, ainsi que de la presse magazine », ajoute le géant américain dans un billet de blog. Ces droits voisins prévoient une rémunération pour les contenus des éditeurs de presse (photos et vidéos notamment) utilisés par les plateformes en ligne.

« Critères objectifs »

Google avait refusé dans un premier temps de payer la presse française, déclenchant un bras de fer avec le secteur. L’Autorité de la concurrence française l'avait enjoint à négocier avec les éditeurs(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Coronavirus : La presse recevra 483 millions d’euros d’aides supplémentaires sur deux ans
La réforme européenne du droit d'auteur adoptée, un revers pour les Gafa
Publicité : Google condamné à 150 millions d’euros pour abus de position dominante
Google : La presse française est toujours très dépendante du moteur de recherche
Droits voisins : Google obligé par la justice française à négocier sur la rémunération des contenus de presse
Droits d’auteur: On vous explique cette directive qui va forcer les Gafam à passer à la caisse