Droits télé : Canal+ exige un appel d’offres, pression sur le foot français

Par Le Point.fr (avec AFP)
·1 min de lecture
Un cameraman filme au Stade Bonal à Sochaux, le 1er mars 2008 lors du match de la Ligue 1 de football entre Sochaux et Rennes.
Un cameraman filme au Stade Bonal à Sochaux, le 1er mars 2008 lors du match de la Ligue 1 de football entre Sochaux et Rennes.

C'est un véritable coup de tonnerre. Canal+, favori pour reprendre les droits télé des championnats de France de football, a mis mardi 12 janvier 2021 la pression sur la Ligue de football professionnel (LFP) en demandant l'organisation d'un nouvel appel d'offres pour l'ensemble des matchs de Ligue 1.

Estimant que « la Ligue 1 a perdu beaucoup de valeur » avec la crise du Covid-19 et le retrait du diffuseur majeur Mediapro, son patron Maxime Saada a annoncé dans un entretien au Figaro, que la chaîne cryptée allait restituer à la LFP son lot de matchs, souhaitant voir l'intégralité des matchs remis en vente via un nouvel appel d'offres. « Nous sommes finalement arrivés à la conclusion côté Canal+ qu'il était dans l'intérêt pour toutes les parties prenantes de passer par un appel d'offres », a indiqué Maxime Saada au quotidien, alors que selon plusieurs sources de l'Agence France-Presse proches du dossier, la Ligue privilégiait une réattribution via un accord de grès à grès entre les deux parties.

Maxime Saada reconnaît que « Canal+ prend le risque de se retrouver face à un concurrent prêt à surpayer ces droits ». « En 2018, je n'ai pas vu arriver Mediapro. L'émergence de nouveaux acteurs est un risque que nous acceptons, car il n'y a pas d'autre alternative que l'appel d'offres », soutient-il. Le président du directoire de la chaîne déplore également « une perte de confiance entre Canal+ et les responsables du football français ». « Nous n'avons pas été traité [...] Lire la suite