Droits TV du football : la Ligue valide le principe d'un appel d'offres ciblé

·1 min de lecture

Le conseil d'administration de la Ligue de football professionnel (LFP) a validé jeudi le principe d'un appel d'offres pour les droits TV vacants des Championnats de France, ont indiqué à l'AFP deux sources ayant connaissance du dossier. La Ligue ne souhaite remettre sur le marché que les lots délaissés par Mediapro, le diffuseur défaillant de 80% des matches des championnats de Ligue 1 et de Ligue 2, selon ces sources. Toutefois Canal + pourrait faire pression pour un appel d'offres global.

Canal+ veut refaire des offres sur ses lots

Canal+, pressenti pour la reprise des droits TV, a au contraire déjà demandé que cet appel d'offres soit global, incluant les deux matches par journée de Ligue 1 qu'elle diffuse actuellement et qu'elle souhaite restituer. Le patron de Canal+ Maxime Saada a en effet annoncé dans un entretien au Figaro mardi que la chaîne cryptée comptait restituer le lot numéro 3 qu'elle diffuse, comprenant 20% de la Ligue 1 pour un montant de 330 millions d'euros par an, avant de refaire des offres sur les différents lots.

Mais la Ligue a une interprétation juridique différente sur ce dossier, estimant pouvoir ne remettre en concurrence que les matches délaissés par le groupe Mediapro, qui avait initialement promis plus de 800 millions d'euros par an avant de se montrer incapable de régler ses factures en octobre. De plus, Canal+ ne diffuse ses deux matches par journée que via un accord de sous-licence signé avec la chaîne beIN Sports, qui est, elle, sous contra...


Lire la suite sur Europe1