Droits TV du football : comment Amazon a réussi à doubler Canal+ par surprise

·1 min de lecture

Malgré la fin du séisme Mediapro, ses ondes de choc continuent de parcourir le football français. Ce sont elles qui ont en effet permis l'arrivée tonitruante d'Amazon dans la diffusion des matchs de la Ligue 1 et la Ligue 2. Une entrée sur le marché des droits TV qui a surpris beaucoup de monde, et qu'expliquent lundi dans Culture Médias le journaliste médias à L'Equipe Sacha Nokovitch et le responsable des études économiques au Centre de Droit et d'Economie du Sport (CDES) Christophe Lepetit.

>> Retrouvez Philippe Vandel et Culture-Médias tous les jours de 9h à 11h sur Europe 1 ainsi qu’en replay et en podcast ici

Alors que l'enjeu du football français était de trouver un diffuseur stable pour la Ligue 1 et la Ligue 2, tous les yeux étaient (logiquement) tournés vers Canal+ et BeIn Sports. Finalement, c'est Amazon qui a été retenu, raflant 80% des matchs. "En février dernier, quand Mediapro était parti, Canal+ est arrivé comme sauveur. Il avait versé 200 millions d'euros d'un coup, une sorte d'avance sur la fin de saison, en réglant un bonus de 35 millions pour aider les clubs à ce moment-là", rappelle le journaliste média à L'Equipe Sacha Nokovitch.

Une "offre discrète" d'Amazon arrivée "au dernier moment"

Un sauvetage qui n'a pas suffi pour gagner le nouveau contrat, différent de la procédure habituelle. "L'appel d'offres, pour récupérer les fameux matchs que diffusait Mediapro jusqu'alors, a été déclaré infructueux en début d'année. Ce qui obligeait à une négociatio...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles