Droits TV, Covid-19… Jean-Michel Aulas s'alarme des lourdes pertes de l'Olympique Lyonnais

·1 min de lecture

C’est la crise du côté de l’Olympique Lyonnais. Jean-Michel Aulas, président du club rhodanien, a annoncé lors d’une conférence téléphonique ce mercredi que son groupe accuse une perte de 107 millions d’euros sur la saison 2020/2021, un déficit triplé par rapport à la saison précédente, déjà impactée par le Covid-19. La pandémie est le facteur principal, mais les résultats sportifs en baisse et la crise des droits TV n'ont pas arrangé une situation déjà périlleuse.

Les trois causes du déficit

Depuis la construction du Groupama Stadium par l’OL Groupe, une enceinte capable d’accueillir du sportif comme de l'événementiel (des concerts, notamment), ce niveau de perte est inédit. Le manque à gagner se décompose en trois niveaux. Selon Jean-Michel Aulas, la pandémie a coûté 48 millions d’euros, alors que les matches à huis clos et le spectacle parfois décevant ont terriblement plombé la billetterie. L'absence de Coupe d’Europe la saison dernière pénalise également le club, à hauteur de 80 millions d’euros, un manque à gagner lié aux différents revenus des compétitions de l’UEFA (primes, droits télés…).

Enfin, la défaillance de Mediapro, ancien détenteur des droits de la Ligue 1, occasionne une perte de 22 millions d’euros. Ce sont donc 150 millions d’euros qui échappent aux caisses du club. Avec des revenus de "seulement" 177 millions d’euros, l’OL accuse une baisse de 35% de son chiffre d’affaires en 2021.

"On a besoin de la Ligue des champions"

Malgré cela, Jean-Michel Aulas a ind...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles