Les droits du rugby en vente, Joe Biden booste les chaînes info et un nouvel acteur débarque dans l’univers du streaming

·1 min de lecture

De nouvelles avancées ce jeudi à "L’Equipe"

Les négociations à "L’Équipe" ont accéléré sur le point des départs contraints exigés par la direction dans le cadre du plan social. Une lueur d’espoir alors que la situation semblait complètement bloquée depuis le début de la grève. Voilà aujourd’hui deux semaines que "L’Equipe" n’est pas paru.

La colère de nombreux titres.

Ils reprochent à Google de les avoir oubliés. Le géant américain a signé un accord avec la presse généraliste pour rémunérer les titres de presse dont il reprend les contenus.  Mais Google a choisi de négocier avec l’Alliance de la presse d’information générale. L’accord cadre qui a été conclu détermine les conditions de cette rémunération, mais il faut être un titre de presse d’information générale pour pouvoir y prétendre. "L’Equipe", "Paris Match" ou encore "Le Point" en sont donc exclus.

L’audience des chaînes info a été boostée par l’investiture et le discours du nouveau président des États-Unis, Joe Biden.

"La démocratie précieuse, fragile a gagné". Un discours suivi par 2,1 millions de téléspectateurs sur BFMTV qui est la première chaîne de France, entre 17h50 et 18h15, ce mercredi. Elle est parvenue à devancer "Affaire conclue" sur France 2.

Derrière, LCI était au million sur cette tranche, et franceinfo a fait mieux que CNews, bonne dernière. Sur l’ensemble de la journée, BFM s’est classée cinquième chaîne de France avec 5,5% de part d’audience, bien au-dessus de sa moyenne habituelle. Même constat pour LC...


Lire la suite sur Europe1