Droits de l'Homme et environnement : des multinationales sous la surveillance de Bruxelles

·1 min de lecture

La Commission européenne propose un texte sur le devoir de vigilance des entreprises. L'objectif de Bruxelles : contraindre les multinationales à respecter les droits de l'Homme tout en préservant l'environnement, sur l'ensemble de la chaine de leurs sous-traitants. De quelle marge de manœuvre disposent les institutions communautaires ? Éléments de réponse avec Charles-Henri Boeringer, avocat associé au cabinet Clifford Chance, cabinet d'avocats d'affaires international.


Lire la suite

Lire aussi:
Concurrence : l'UE tombe d'accord pour encadrer les géants du numérique
L’Italie condamne Apple et Amazon à 200 millions d’euros d’amende pour infraction à la concurrence
Sophie in 't Veld : "La Commission ne respecte pas les traités" sur l'État de droit

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles