Droits des LGBT+ : Patrick Karam, vice-président d'Ile-de-France, dénonce les "mensonges" de Marlène Schiappa

·1 min de lecture

Une tribune en réponse à une autre tribune. Samedi, le JDD avait publié une tribune de Marlène Schiappa, ministre de la Citoyenneté et tête de liste LREM à Paris pour les régionales en Ile-de-France, laquelle soulignait son engagement en faveur des personnes LGBT+ et attaquait le bilan de Valérie Pécresse sur ce sujet. Patrick Karam, vice-président du conseil régional en charge notamment de la lutte contre les discriminations et lui-même candidat aux élections régionales sur la liste de Valérie Pécresse, a souhaité répondre à ce qu'il dénonce être des "mensonges". Voici sa tribune :

La lutte contre les LGBTphobies - une cause qui mérite mieux que les mensonges et les contrevérités de Marlène Schiappa

"La lutte contre l'homophobie mérite mieux qu'une instrumentalisation politique de campagne pour tenter de relancer votre candidat LREM bien à la peine. Vous avez raté votre cible car notre bilan en matière de lutte contre les LGBTphobies est salué par tous les acteurs.

Avec Valérie Pécresse, nous n'avons pas attendu la veille des élections régionales pour lutter contre les violences et les discriminations que subissent les personnes LGBT+ en raison de leur orientation sexuelle ou de leur identité de genre et qui se manifestent sous différentes formes : mépris, remarques désobligeantes, moqueries, exclusion, insultes, violences psychologiques, tentatives d'humiliation, discrimination, harcèlement, coups, violence physique, voire meurtre.

En 2019, la Dilcrah (délégation interminist...


Lire la suite sur LeJDD

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles