Droits LGBT. À Curaçao, un tribunal tranche enfin en faveur du mariage pour tous

·1 min de lecture

Vingt ans après la légalisation par les Pays-Bas du mariage pour tous, ce dernier n’est toujours pas valable dans l’ensemble de la partie caribéenne du Royaume. Mais selon un tribunal de Curaçao, en refusant de marier des couples de même sexe, le gouvernement local se rend coupable de discrimination.

“L’interdiction du mariage homosexuel à Curaçao n’est pas acceptable d’un point de vue juridique. C’est ce qu’a décidé un juge de l’île”, peut-on lire sur le site de la télévision publique néerlandaise NOS. “Tant que, pour les couples de même sexe, il n’existe pas d’autre possibilité équivalente à une union civile, le refus du mariage homosexuel est synonyme de discrimination”, poursuit la NOS qui cite le jugement rendu lundi 13 septembre par le tribunal de Curaçao.

Le juge a notamment pris en compte le fait que les couples homosexuels ne bénéficient pas des mêmes opportunités financières que les couples hétérosexuels. Ils ne peuvent par exemple pas organiser de façon commune leurs droits à la retraite et leur succession.”

À lire aussi: Égalité. Aux Pays-Bas, le mariage gay a déjà 20 ans

Devant le tribunal, l’État de Curaçao a fait valoir que les couples homosexuels peuvent le faire en souscrivant à un contrat de vie commune ou à l’aide d’un testament, ajoute la NOS. “Mais selon le juge, ce n’est pas la même chose.”

Mariages possibles sur l’île voisine de Bonaire

“Verdict révolutionnaire”, titre l’Antilliaans Dagblad, quotidien néerlandophone des Antilles, basé à Willemstad, capitale de Curaçao. Le journal rappelle que la Cour avait été saisie par l’ONG Human Rights

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles