Droits des femmes : l'ONU estime que l'égalité entre les sexes ne sera pas atteinte avant « 300 ans »

Lors de son intervention devant la Commission de la condition de la femme (CSW), à deux jours de la Journée internationale des femmes du 8 mars, le secrétaire général des Nations unies s'est inquiété lundi des progrès évanescents en faveur de l'égalité des sexes. Antonio Guterres a déclaré que l'égalité des sexes serait atteinte, au mieux, dans trois siècles selon les dernières estimations d'ONU Femmes, l'organisation des Nations unies dédiée à la parité et à l'émancipation des femmes. « L'égalité entre les sexes s'éloigne de plus en plus. Au rythme actuel, ONU Femmes la fixe à dans 300 ans », a-t-il dévoilé dans l'amphithéâtre de l'Assemblée générale, comme le rapporte CNN. « Les droits des femmes sont bafoués, menacés et violés à travers le monde entier. Le progrès effectué depuis des décennies disparaît sous nos yeux », a déclaré Antonio Guterres, citant l'exemple de l'Afghanistan, où « les femmes et les filles ont été effacées de la vie publique ».

« Les crises et les conflits affectent d'abord et avant tout les femmes et les filles », a-t-il analysé, avant d'évoquer le cas de l'Ukraine. Pour rappel, l'année dernière, les Nations unies ont demandé l'ouverture d'une enquête sur de viols et de violences sexuelles commis à l'encontre de femmes et d'enfants ukrainiens à la suite de l'invasion russe. Dans son discours, Antonio Guterres n'a pas mentionné l'Iran, pays qui a été exclu de la commission de 45 membres en décembre, à la suite des protestations suscitées par la mo...


Lire la suite sur LeJDD