Droits des enfants lors des conflits : Israël et le Hamas bientôt sur la "liste de la honte" de l'ONU

L'ambassadeur israélien aux Nations unies a annoncé vendredi avoir été notifié de l'ajout de l'armée israélienne à la "liste de la honte" de l'ONU, qui doit être publiée le 18 juin et recense les responsables de violations des droits des enfants dans des zones de conflit. Le Hamas aurait également été inclus, rapporte une source diplomatique.

Après des mois de guerre à Gaza, l'armée israélienne va être ajoutée à la "liste de la honte" des Nations unies (ONU) sur les droits des enfants lors de conflits, une décision saluée par les Palestiniens mais fustigée par Israël, même si le Hamas doit également y être inclus.

Sur demande du Conseil de sécurité, le secrétaire général de l'ONU publie chaque année un rapport qui répertorie les violations des droits des enfants dans une vingtaine de zones de conflits dans le monde et liste en annexe les responsables de ces violations, qui incluent enfants tués et mutilés, recrutements, enlèvements ou violences sexuelles.

La publication de cette "liste de la honte" est prévue le 18 juin, mais l'ambassadeur israélien Gilad Erdan a pris tout le monde de court vendredi en annonçant avoir été notifié, par le chef de cabinet d'Antonio Guterres, de l'ajout de l'armée israélienne.

Les forces armées israéliennes sont "l'armée la plus morale du monde et aucune décision délirante de l'ONU ne changera ça".


Lire la suite sur FRANCE 24

Lire aussi:
Pour la directrice générale de l'Unicef, "que des enfants meurent de faim à Gaza est inacceptable"
Enfants de la guerre Israël-Hamas : "Un drame est en train de se dérouler devant nos yeux"
Israël lance une offensive d'ampleur à Gaza, en dépit des pourparlers pour une trêve