"Si la droite ne garde qu'un ou qu'une seule candidate, elle peut éventuellement s'inviter au second tour" explique Pascal Perrineau

Invité  :

Pascal Perrineau, Politologue, Professeur émérite des universités à Sciences Po et ancien Directeur du Cevipof


Retrouvez cet article sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles