Droit du travail: la requalification du CDD en CDI n'est jamais acquise à 100%

Il n'est pas certain qu'en ne signant pas son CDD lors de l'embauche, un salarié réussisse à le faire transformer en CDI. S'il est absolument obligatoire de signer un CDD pour qu'il soit valable et ne soit pas qualifié de "CDI", explique la Cour de cassation, c'est à la condition que le retard de signature ou l'absence de signature ne soient pas dus à une manoeuvre du salarié.

Cependant, la Cour ne décrit pas les circonstances ou les actes du salarié qui permettraient de...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi