Droit du travail: pourquoi il faut bien compter les jours de congé qu'on prend durant une période d'essai

1 / 2

Droit du travail: pourquoi il faut bien compter les jours de congé qu'on prend durant une période d'essai

Un salarié qui s'absente en période d'essai ne doit pas compter seulement les jours ouvrés pour évaluer la prolongation qui en découle. Une semaine d'absence ne prolonge pas la période d'essai de seulement cinq jours ouvrés mais de sept jours au total, a jugé la Cour de cassation, car le week-end fait partie de la semaine.     

La question était posée par un salarié dont la période d'essai de quatre mois avait été renouvelée et qui avait été congédié durant cette...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi