Droit de suite

Libération.fr

Un an après nos révélations sur les liens d’intérêt du pneumologue Michel Aubier (photo) avec Total, qu’il avait cachés aux sénateurs lors d’une audition sous serment, le médecin est cité à comparaître le 14 juin devant le tribunal correctionnel de Paris pour avoir commis un «faux témoignage sous serment» devant la commission d’enquête sénatoriale sur le coût économique et financier de la pollution de l’air. Une première. Photo DR

Retrouvez cet article sur Liberation.fr

Mort de Shaoyo Liu : «On ne nous protège pas, on nous tire dessus»
Sida François Dabis nommé à la tête de l’Agence de recherche
25 %
«Il a fait un long discours pour dire pas grand-chose»
Dans le rétro 2012

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages