Droit de suite

Libération.fr

Au Royaume-Uni, c’est par une quasi-unanimité (522-13) que les députés ont voté mercredi l’organisation d’élections anticipées pour le 8 juin. Les Britanniques iront donc aux urnes avec trois ans d’avance. La Première ministre, Theresa May (photo), avait demandé mardi la tenue de ce scrutin, lors d’une allocution surprise. Son but : obtenir une large majorité au Parlement «pour mener à bien le Brexit et en faire un succès». Jeremy Corbyn, le chef des travaillistes, a immédiatement annoncé y être favorable, même si son parti est distancé de plus de 20 points par les conservateurs dans les derniers sondages. Photo AFP

Retrouvez cet article sur Liberation.fr

Allemagne : Frauke Petry, cheffe des populistes, se met en retrait
Syrie Utilisation «irréfutable» de gaz sarin à Khan Cheikhoun
«La mère de toutes les manifestations» sous haute tension au Venezuela
Etats-Unis Donald Trump recevra Mahmoud Abbas le 3 mai
Justice

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages